Etant donné que tous les espaces culturels et évènements artistiques sont aujourd’hui accompagnés de reproductions, de cartes postales et d’objets en tout genre.

Parce que ces gadgets tiennent très souvent le rôle d'objets transitionnels faisant le lien entre l’univers artistique et la vie ordinaire de l’amateur, du passionné et du fan.

Il en découle que ces boutiques et gadgeteries témoignent de l’importance de l’événement artistique, publication, exposition en cours  
et qu’en conséquence elles l’authentifient
(et l’évaluent).

Donc maintenant et pour la première fois (Rebel Rebel#3) : le numéro du Totofanclubzine (D.I.Y.) TOTOFLUXUS s’est lui aussi naturellement assorti de ce protocole d’authentification artistique contemporain : une gadgeterie avec des copies, des reproductions et des produits dérivés.

Aussi , cette Toto-boutique et ses boîtes en carton, proposent/exposent une modeste sélection d’articles, gadgets, trucs, machins et
bidules Toto-transitionnels pour les fans.
La gadgeterie fait œuvre ? ? ?
                                                       = = = = =